Wir verwenden Cookies, um ein zuverlässiges und personalisiertes ArtQuid-Erlebnis zu ermöglichen. Wenn du ArtQuid verwendest, akzeptierst du unsere Verwendung von Cookies.

Log-in

  Passwort vergessen?

Neu bei ArtQuid?

Benutzerkonto eröffnen
Registrieren Verkaufen Sie Ihre Werke
  1. Kunstdrucke
  2. Malereien
  3. Zeichnungen
  4. Kunstphotographien
  5. Digitale Kunst
  6. Themen
  7. Unsere Favoriten ♡
  8. Mehr
L'un et l'autre. François Mouriès François Mouriès
   
Tous les moyens sont bons pour atteindre son but. C’est en substance la morale de cette représentation de Malcolm X et de Matin Luther King. Le premier se voulait plus violent, car il croyait que pour combattre une violence, il fallait lui opposer une violence plus grande, c’est là en principe le schéma classique de la majorité des révolutions, et les plus justifiées n’échappent pas à la règle. Le second au contraire pensait qu’à une violence il fallait opposer une force paisible, combattre l’idée par l’idée et non par une arme. Au regard de notre humanité cette seconde manière ne fait guère recette. Il est plus aisé de tuer l’autre que d’essayer de le convaincre. Une balle va plus vite qu’une parole, mais elle va moins loin. Mais delà à penser que la sagesse puisse remplacer une kalachnikov, entre nous franchement c‘est illusoire, l’assassinat d’ailleurs de ces deux personnages l’atteste. Qu’importe! Il me plait à moi de rêver, dans mon infinie candeur, que ce sont quand même les utopistes qui inventent le monde et que ce sont les autres qui le fabriquent, plus ou moins bien.
L'un et l'autre
Zeitgenössische Kunst,  Digitale Kunst,  Digitale Kunst
Autor: François Mouriès
Themen: Personen  /   Herkunft: Frankreich  /   Genres: Jugendstil  /   Authentizität: Original  /   Periode: Zeitgenössisch  /  
 
gepostet: 7 Mai, 2012 / bearbeitet: 7 Mai, 2012
Copyright François Mouriès

Max Parisot Du Lyaumont
Premiummitglied Max Parisot Du Lyaumont , 22 Juli
Très bien fait et bien exprimé par rapport au texte
Janeon
Premiummitglied Janeon , 19 Juli
Un coeur pour l'oeuvre, un autre pour le texte…
Mimi
Premiummitglied Mimi , 2 Juni
Magnifique représentation! ! ! ! ! ! ! !
Carpediem
Carpediem , 8 Mai
«I have a dream» Prononcé en Août 1963, ce discours de Martin Luther King en forme d'anaphore (figure de style reprise récemment par François Hollande) a marqué mon adolescence. Il obtint le prix Nobel en 1964 et fût assassiné en 1968 quelques mois après l'assassinat de Robert Kennedy.
Quant à Malcolm x, sa jeunesse est ponctuée d'activités délictueuses de revente de drogue, de jeu, de racket et de cambriolages. Vers 30 ans, il prend le nom de X. Malcolm expliqua que ce nom représentait le rejet de son «nom d'esclave» en l'absence de son véritable nom d'origine africaine.
En 1964, il se convertit à l'Islam et prend le nom de Malik El-Shabazz ! !

D'idéologie antinomique, ils s'étaient rencontrés en 1964.
Martin et malcolm sont tombés sous les balles l'année de leur 39 ans.
Dans notre monde actuel où la violence prédomine, plus que jamais nous disons : I have a dream ! !
Isa. C
Isa. C , 7 Mai
Je suis assez d'accord avec cette dernière phrase…
Isa
 
L'un et l'autre
Preis nicht öffentlich
Auf Anfrage
33
François Mouriès
François Mouriès
Digital Künstler 
Frankreich
Weitere verwandte Arbeiten
Einen ähnlichen Arbeit zeigen
Künstlerbedarf

Eine Sprache wählen

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français