Wir verwenden Cookies, um ein zuverlässiges und personalisiertes ArtQuid-Erlebnis zu ermöglichen. Wenn du ArtQuid verwendest, akzeptierst du unsere Verwendung von Cookies.

Log-in

  Passwort vergessen?

Neu bei ArtQuid?

Benutzerkonto eröffnen
Registrieren Verkaufen Sie Ihre Werke
  1. Kunstdrucke
  2. Malereien
  3. Zeichnungen
  4. Kunstphotographien
  5. Digitale Kunst
  6. Themen
  7. Unsere Favoriten ♡
  8. Mehr
Passion destructrice.. François Mouriès François Mouriès
   
Taylor et Burton, l'amour et la déchirure, passion compulsive qui attire et engloutie les amants dans un maelström infernal. Aucun des deux n'en ressortira indemne. Leurs coeurs resteront à jamais des plaies ouvertes cherchant dans des amours futures une illusion, un frémissement qui pourraient soulager leurs blessures. Mais il est vain de croire que puisse se succéder à une telle fièvre une histoire d'amour raisonnable, où la tranquillité viendrait couvrir les braises d'un feu qui ne s'éteindra jamais.
Passion destructrice.
Zeitgenössische Kunst,  Digitale Kunst,  Digitale Kunst
Autor: François Mouriès
Themen: Personen  /   Herkunft: Frankreich  /   Genres: Expressionismus  /   Authentizität: Original  /   Periode: Zeitgenössisch  /  
 
gepostet: 13 Mai, 2012 / bearbeitet: 13 Mai, 2012
Copyright François Mouriès

Kim-Voun
Premiummitglied Kim-Voun , 12 November
Magnifique!
Max Parisot Du Lyaumont
Premiummitglied Max Parisot Du Lyaumont , 22 Juli
Très bien. La passion vous obsède-t-elle?
M. Pilar
Premiummitglied M. Pilar , 1 Juni
Bravoooo!
Christine Dupont Btz
Christine Dupont Btz , 21 Mai
Magnifique! ! !
Maxwells
Maxwells , 16 Mai
Jolie
Klara Milo
Klara Milo , 14 Mai
Superbe !
Carpediem
Carpediem , 14 Mai
Bravo pour cette composition avec une belle couleur rappelant celle des yeux de Liz Taylor ! ! Entre l'acteur gallois et la star aux yeux violet/améthyste, le coup de foudre fut immédiat et ils se marièrent l'année suivant leur rencontre, en 1964.
Ils tournèrent 7 ou 8 films ensemble dont les plus marquants «Qui a peur de Virginia Woolf» et «La mégère apprivoisée» illuminés par leur talent et leur amour passionnel dévorant.
Ils laissent derrière eux une fille, Maria, adoptée en 1964 et surtout le fameux diamant brut de 240 carats, baptisé le Taylor-Burton, acheté par Richard pour sa belle en 1969 et qu'elle revendra après leur second divorce pour construire un hôpital au Botswana ! !
Quel symbole que la construction d'un tel édifice sur les vestiges d'une passion aussi destructrice.
Burton/Taylor c'était l'équation insoluble «Ni avec toi, ni sans toi»
Lilly
Lilly , 13 Mai
Nice Work! ! ! Super
 
Passion destructrice.
Preis nicht öffentlich
Auf Anfrage
40
François Mouriès
François Mouriès
Digital Künstler 
Frankreich
Weitere verwandte Arbeiten
Einen ähnlichen Arbeit zeigen
Künstlerbedarf

Eine Sprache wählen

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français