Wir verwenden Cookies, um ein zuverlässiges und personalisiertes ArtQuid-Erlebnis zu ermöglichen. Wenn du ArtQuid verwendest, akzeptierst du unsere Verwendung von Cookies.

Log-in

  Passwort vergessen?

Neu bei ArtQuid?

Benutzerkonto eröffnen
Registrieren Verkaufen Sie Ihre Werke
  1. Kunstdrucke
  2. Malereien
  3. Zeichnungen
  4. Kunstphotographien
  5. Digitale Kunst
  6. Themen
  7. Unsere Favoriten ♡
  8. Mehr
Peinture sous verre - Ebauche d'un soulagement. Annie Saltel Annie Saltel
   
Elle s’appelait Margaret Macdonald. Elle était anglaise et née au 19e siècle.
Son œuvre est à rattacher au courant « Art Nouveau ».
Elle m’a beaucoup émue Margaret, parce qu’elle a dû rester dans l’ombre de son mari, lui-même architecte. Leur collaboration a été efficace et pleine de respect mutuel. Leur travail avait acquis une solide réputation de par les expos et chantiers de décoration intérieure. Mais Margaret a été marginalisée. Son travail, pourtant reconnu et respecté par ses confrères, a été confondu dans celui de son mari quand il n’a pas été oublié, comme celui de beaucoup d’autres femmes-artistes, par ces des critiques d’art habités par cet esprit patriarcal et machiste … Etait-ce propre au 19e siècle ? … J’en doute fortement.

Je peins le verre depuis très longtemps et un jour j’a I eu un conflit avec mon ex-mari (miroitier) qui souhaitait que je signe mes tableaux de mon nom d’épouse ! J’ai dit non ! C’est moi qui suis au bout du pinceau, donc, je signe mon nom ! C’est sûr que si j’avais accepté, je n’aurais pas été confrontée à cette gueguerre et j’aurais eu des facilités pour exposer, mais à quel prix ?
Pourquoi j’ai peint ce tableau en particulier ? Parce que moi aussi, comme le personnage qui figure dans le panneau de Margaret Macdonald, je porte mes enfants dans mon cœur et dans ma tête, à défaut de n’avoir pu les avoir dans la vie. Cela ne m’empêche pas de les aimer là où ils sont ! Il paraît que « j’ai refusé de faire des enfants », alors que Dame Nature avait décidé qu’il ne pourrait y en avoir !
Esprit patriarcal en recul ? ? Certes non !
Pour prendre ou reprendre les pinceaux, il faut que la vie vous ait sérieusement cabossée ! Et il n’existe pas de vaccin contre l’imbécillité. Ce n’est pas une raison pour la subir.
La passion que j’éprouve pour la peinture sous verre m’a sauvée ! Une oeuvre a réussi à entrouvrir mon cœur. Elle n’a pas supprimé tout mon chagrin, mais j’ai pu faire ce tableau de Margaret Macdonald dans une relative sérénité. Et même si la colère perce dans mes propos, ils sont enfin sortis grâce à cette œuvre, grâce à cette artiste.
Merci Margaret !
Peinture sous verre - Ebauche d'un soulagement
Kunst des 19.Jh. und älter,  Malereien,  Gouache
Autor: Annie Saltel
10 x  13 Zm  /   3.9 x  5.1 Zoll
Themen: Personen  /   Herkunft: Frankreich  /   Genres: Jugendstil  /   Authentizität: Original  /   Künstlerischer Trend: Englische Schule  /   Periode: 19.Jh.  /  
 
gepostet: 19 Mai, 2014 / bearbeitet: 19 Mai, 2014
Copyright Annie Saltel

 
Peinture sous verre - Ebauche d'un soulagement
Preis nicht öffentlich
22
Annie Saltel
Annie Saltel
Maler 
Nancy -, Frankreich
Weitere verwandte Arbeiten
Einen ähnlichen Arbeit zeigen
Künstlerbedarf

Eine Sprache wählen

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français